Confessions d’un Roi Déchu

En ce vendredi soir, l’ambiance est moyenâgeuse dans la petite église de Saint-Sulpice (VD). Une croix trône au milieu du lieu de culte vide et un crane s’apprête à recevoir les lamentation d’un roi en fin de parcours.
En coulisse, un prothésiste (Jérémy Guerdat) s’affaire à installer un masque sur le protagoniste et réalisateur du court-métrage, Nicolas Siegenthaler, fondateur de l’entreprise de films greywolfprod.com.
Dans quelques minutes, Nicolas incarnera un roi déchu, miné par la tristesse et la mort qui l’attendent. Un roi tout droit sorti de la pièce de Shakespeare, Richard III.
IMG_0470

La scène que nous devons tourner est un monologue de plus de 3 minutes tourné en un plan séquence. Pour ce faire, nous disposons d’un steadycam Ronin sur lequel nous monterons une caméra Canon C100 ainsi qu’un follow focus télécommandé. L’optique choisie est un Canon 16-35mm L 2.8. Tout cela sera relié à un moniteur afin que Javier Gesto – réalisateur au World Economic Forum –  puisse régler la netteté le plus précisément possible. En tout, nous referons la prise 25 fois. Avec un matériel pesant près de 10 kilos, mes bras s’en souviennent encore.

IMG_0480

Nicolas a revisité le texte de Shakespeare et l’a adapté à son rôle. Il me précise que selon lui, les thématiques shakespeariennes sont plus que jamais d’actualité de nos jours: « nous essayons de tourner ce film comme s’il était destiné à un public d’époque, mais nous savons qu’il va aussi toucher le spectateur d’aujourd’hui. Pensez aux séries Game of Thrones ou House of Card, elles me rappellent sans cesse les dramaturgies shakespeariennes ».

IMG_0484

Quelques problèmes techniques finalement maîtrisés, plusieurs prises, un casse croute préparé par Nicole, productrice du film et Stéphanie, preneuse de son et la soirée file. Entre deux prises, Nicolas répète son texte avec Marta Chierego, cheffe de la vidéo au World Economic Forum.

IMG_0472
Il est près de minuit. Nous refaisons une prise caméra au poing. Ce sera la dernière. En voici un extrait: